The Haunting of Hill House

Happy Halloween à toutes les personnes qui passeront sur ce blog aujourd’hui ! En début de semaine je vous parlais du roman vampirique Carmilla et aujourd’hui j’ai décidé de parler série avec vous. Au risque de manquer d’originalité, quoi de mieux que The Haunting Of Hill House qui cartonne sur Netflix en ce moment ?

Mais de quoi est-il question dans cette série ? 

À l’été 1992, Hugh et Olivia Crain s’installent temporairement dans un ancien manoir, Hill House, avec leurs cinq enfants : Steven, Shirley, Theodora (Theo), Luke et Eleanor (Nell). Ils subissent des événements paranormaux et des pertes tragiques, les forçant à quitter la maison. En octobre 2018, 26 ans après les hantises, les frères et sœurs Crain et leur père, Hugh, se retrouvent réunis après une nouvelle tragédie, les forçant à affronter les démons intérieurs de leur enfance partagée et leurs pertes.

Diffusé sur Netflix, une saison (pour l’instant)

 

Mon avis 

Des amateurs.rices d’horreur dans la salle ? 

Je dois avouer quelque chose. Je ne regarde jamais de film ou de série d’horreur. J’ai eu une phase où j’en regardais pas mal quand j’étais ado et j’ai peu à peu arrêté. Scénario trop simple, jumpscares gratuits, ou juste un désintéressement global du genre. Pourtant devant l’engouement général sur internet pour The Haunting of Hill House, j’ai voulu tenter ma chance et voir ce que cette nouvelle création Netflix avait à offrir.

 

Au delà de la peur, un drame familial intense

Si The Haunting of Hill House fait autant parler sur Internet actuellement, c’est à mon avis pour son histoire plus que pour son aspect horrifique. En dix épisodes, la série nous présente le destin d’une famille déchirée par un drame passé qui les rattrape bien malgré eux. Dix épisodes durant lesquels on s’attache très fortement à cette fratrie traumatisée qui essaye de surmonter une nouvelle épreuve. Aussi, Hill House n’est pas qu’une série d’horreur, mais un drame familial bouleversant. Ici les fantômes ne sont pas seulement les êtres qui hantent une maison mais aussi les poids d’un passé trop lourd qui empoisonne le présent.

Une double lecture intéressante mais qui m’a apporté quelques frustrations sur les deux derniers épisodes où beaucoup de questions restent finalement sans réponse. Une ouverture pour une 2ème saison ?

Et pour ce qui est de la peur, j’ai personnellement été servie. N’ayant plus trop l’habitude de regarder des films d’horreur, j’ai été en stress à chaque épisode. La peur s’installe très rapidement par une ambiance assez insoutenable : des bruits étranges, des mouvements de caméra, des ombres et des reflets qui crée des formes flippantes. Et si vous n’êtes pas encore au courant la série regorge de détails en arrière plan destinés à rendre l’atmosphère de la série encore plus anxiogène.

giphy

 

Une série avec une qualité indiscutable !

Ce qui fait de Hill House une série mémorable ce sont aussi ses très grandes qualités en terme de réalisation. Les cadrages parfaits et les plans larges (assez peu commun au registre de l’horreur) où la moindre ombre va créer une inquiétude chez le spectateur. Les lumières et l’étalonnage qui donnent une photographie si unique à cette série. L’audace de faire un épisode presque entièrement en plan séquence (j’aime les plans séquences d’un amour infini). La bande originale, assez discrète, accompagne parfaitement l’évolution des personnages.

Mais surtout, pour moi, le plus gros point fort reste le casting, en particulier le choix des enfants. Ils crèvent tous l’écran et jouent chacun des scènes qui devaient être très difficile vu leur jeune âge. J’ai un faible pour McKenna Grace qui incarne Theo. Je l’avais déjà vu dans le film Mary et j’ai vraiment un coup de cœur pour cette petite qui joue avec une justesse incroyable. J’ai hâte de la voir dans d’autres films ou série.

giphy (1)

 

En bref

The Haunting of Hill House dépasse le simple registre horrifique pour présenter quelque chose de plus profond. Difficile de lâcher ce drame familial captivant à la réalisation impeccable !

Et vous, avez-vous regardé The Haunting of Hill House ? Avez-vous eu aussi peur que moi ? 

Sans-titre---1

Un commentaire sur “The Haunting of Hill House

  1. Tu parles! J’ai eu tellement peur que j’ai arrêté la série au bout de 15 minutes XD
    Je suis une vraie trouillarde mais j’aimerais quand même arriver à terminer le premier épisode (petit challenge personnel haha)
    Bisous!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s